The Warlocks @La Maroquinerie !

Le 13 mai dernier, Almost Famous se rendait à La Maroquinerie pour voir The Warlocks, il faut dire que leur dernier passage, dans la même salle d’ailleurs, l’année dernière ne m’avait pas laissé indifférente ! Et pour cause, 15 ans de carrière pour cette formation originaire de Los Angeles, qui ne cesse d’évoluer autour du leader Bobby Hecksher… cette soirée sous le signe du psychédélisme promettait donc d’être riche en belles vibrations musicales !

20h, j’arrive à La Maroquinerie et j’ai le plaisir de retrouver une nana rencontrée lors de ce concert furieux des Dead Meadow, dont je vous avais parlé il y a quelques temps… comparse de la fosse, nous nous sommes battus avec rage pour ne pas finir écrasées par la foule en délire ce soir là avec pour souvenir des bleus magnifiques sur les cuisses… quelle soirée quand j’y pense… enfin revenons au sujet du jour ! Tout ça pour vous dire que le temps de boire quelques bières sur la terrasse de La Maroqu’, et accessoirement de rater la première partie des The Warlocks, du coup je ne pourrais pas vous dire ce que valaient les mancuniens de Brahma -Loka sur scène, peut-être une prochaine fois… en revanche je peux vous dire que ça vaut le coup d’y jeter une oreille pour les amateurs du genre !

Il est presque 21h et il est plus que temps de descendre dans la salle, histoire de ne pas finir au fond sur la pointe des pieds pendant le concert… par chance, on réussit à se mettre devant et à 21h The Warlocks rentrent enfin sur scène visiblement ravis de retrouver le public parisien, qui le leur rend bien il faut le dire ! Et pour ma part, comme à mon habitude, je laisse place à mon côté Chinaski, la fureur s’empare peu à peu de moi, au fur et à mesure que le set se dévoile, j’en prends pleins les oreilles, enfin surtout la gauche, vu que je me trouve à côté de l’enceinte, d’ailleurs j’ai gardé pendant quelques heures au creux de l’oreille des relents de fuzz de JC Rees et Earl V. Miller comme un ultime souvenir de cette soirée ! Ce soir pas de nouveaux titres malgré les demandes insistantes du public, mais un beau florilège de leur discographie, avec surtout des titres issus de Phoenix, un classique pour ceux qui savent… !


Après avoir plané pendant près de deux heures, enfin je pense, j’avoue perdre un peu la notion du temps dans ces moments là, le groupe nous gratifie d’un rappel, et pour le coup, ce fut un moment très drôle, un mec s’est emparé du micro de Bobby, et les a rappelé illico presto encouragé par les applaudissements d’un public surexcité et prêt à en découdre encore avec les reverb’ ! On finit la soirée donc sur Cosmic Letdown qui nous laisse dans les hauteurs pour le reste de la nuit… heureux et épuisés, fin du set, je fonds… ! Alors on attend avec impatience le prochain passage parisien, et ces fameux nouveaux titres qui seront certainement dévoilés dans les mois qui arrivent… à suivre ! Ma soirée se poursuit au Café des Sports, à côté pour une ultime bière, et je ris car après ce set magnifique des Warlocks, nous découvrons avec horreur un groupe d’adolescents qui sait à peine jouer, une forme de punition donc… fin de l’histoire ! Rideau !

the-warlocks-1 the-warlocks-2 the-warlocks-3

 

Author: Mag Chinaski

«La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil.» Friedrich Nietzsche

  

One thought on “The Warlocks @La Maroquinerie !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *