Alice Lewis : Your Dreams Are Mine !

Après un premier album paru en 2010, No One Knows Where Here, Alice Lewis revient avec un second opus Your Dreams Are Mine, qui est sorti le 31 mars chez Kwaidan Records/La Baleine. Pour ma part j’ai découvert la demoiselle l’année dernière au détour d’un concert à La Maroquinerie, et j’avais été alors bluffé par son talent, depuis cette soirée le titre Ignorance Is Bliss qui était alors sorti sur un EP éponyme ne m’a plus quitté. Et là je dois avouer que depuis la sortie de Your Dreams Are Mine, j’ai tendance à écouter en boucle ce petit bijou de synth pop spleenétique.


Alice Lewis, une artiste complète au parcours impressionnant, après une enfance au Royaume-Uni, elle intègre l’école des Beaux-arts de Paris, où tout en étudiant le dessin, la sculpture… elle écrit ses premières chansons. Puis en 2004, elle part en Extrême-Orient pour étudier l’opéra chinois, ainsi que la cithare à Taiwan, ce qui fait d’elle une multi-instrumentiste de talent. Elle a notamment collaboré avec Sébastien Tellier, dont elle a été choriste sur l’album Politics, mais aussi les réalisateurs David Lynch et Luc Jacquet, pour lequel elle compose la BO du film le Renard et l’Enfant en 2007 avec Evgueni Galperine et David Reyes.

Voilà pour les éléments biographiques qu’il me semblait important de souligner tant Alice Lewis a un parcours hors norme d’une richesse exceptionnelle. Tout comme l’univers de cet album, évoluant entre balades mélancoliques dub et électro organique addictive… le tout sous la houlette de Maxime Delpierre (Limousine, Rachid Taha) et Frédéric Soulard (Poni Hoax, Vitalic), autant dire que la production est racée et parfaitement calibrée !
Un album sensible, sur lequel Alice Lewis se livre tout en retenue, son timbre de voix cristallin n’est pas sans rappeler celui de Kate Bush, à laquelle elle est souvent comparée, à juste titre… les morceaux sont des bijoux lumineux et sombres à la fois, qui s’enchaînent tels des images de l’âme, entrecoupés d’interludes sous forme de rêveries esthétiques peuplées de créatures vivantes et vibrantes.

Un voyage musical que je ne saurais trop vous conseiller de faire au plus vite, l’album d’Alice Lewis, Your Dreams Are Mine, est sorti ce mardi 31 mars chez Kwaidan Records/La Baleine et il est certainement disponible chez votre disquaire préféré !

Alice Lewis sera en concert le 16 avril prochain au Point Éphémère, les places sont d’ores et déjà en vente par ICI !

Site Officiel / Facebook / Soundcloud

 

Author: Mag Chinaski

«La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil.» Friedrich Nietzsche

  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *